Des caméras à sens unique ?

Pour le Maire, les caméras ne servent-elles qu’à observer les citoyens ? 

Pourquoi pas des caméras pour rendre compte des débats du conseil municipal ? La démocratie se doit d’être publique.

Si « observer » des citoyens est un débat légitime, regarder des élus durant un conseil municipal ne devrait pas être un sujet de débat mais une évidence démocratique.

A l’heure de la généralisation de la vidéo sur internet et sur les réseaux sociaux et à un moment où la crise sanitaire oblige à des réunions en visio, il serait temps de mettre en place cette nouvelle pratique.

La ville finance des caméras de vidéosurveillance pour observer les citoyens et par contre explique que cela est coûteux de filmer les élus durant un conseil municipal dans l’intérêt des citoyens !

Alors que de nombreuses communes retransmettent les conseils municipaux en direct, à Nogent, on balaie cela d’un revers de main en utilisant des « arguments » fallacieux exprimés lors du conseil municipal du 14 décembre 2020 du type : “Cela coûte cher”.

L’argument du coût ne tient pas. De nombreuses communes dont celle de Louveciennes (78) ont cet investissement pour un coût très modique.

Le maire refuse-t-il d’investir dans la démocratie ?

Il serait temps que la ville franchisse une étape dans la modernité et manifeste une ambition démocratique.

Par ailleurs, alors que peu de citoyens assistent physiquement au conseil municipal, ce dispositif permet d’intéresser un nombre plus important d’habitants à la vie municipale. Pour reprendre l’exemple de Louveciennes, commune de 7 000 habitants, d’une taille inférieure à Nogent, 15 à 20 personnes suivent le conseil en direct  pour 150 à 600 vues en replay.

L’enregistrement et la possibilité de replay ont également des vertus : permettre aux citoyens de suivre le conseil municipal en différé, de se forger, en complément de la presse, leur propre opinion sur les sujets en fonction des interventions des élus.

Soyons concrets, nous proposons à l’équipe municipale notre expertise bénévole en nous appuyant sur les nombreux exemples de communes pour qui la retransmission et l’enregistrement des conseils municipaux sont mis en place à un faible coût depuis longtemps. 

Par ailleurs, pourquoi ne pas proposer à des jeunes Nogentais, rodés aux outils numériques, d’aider à la mise en place.

Ouvrons les portes de la mairie à la modernité, à la jeunesse et à la transparence démocratique.

Rappel du contexte : La crise sanitaire et les restrictions de réunion publique qu’elle entraîne, empêchent les citoyens de participer aux réunions des conseils municipaux et communautaires.  L’accès du public à ces conseils est une garantie de démocratie. Nous avons proposé au maire de Nogent le Rotrou et au président de la CDC du Perche de mettre en place un vidéo-transmission de ces réunions  afin de leur conserver leur caractère public. La question a été reprise lors du conseil municipal du 14 décembre 2020,  par M Amadys CASTANIER, conseiller municipal, sur la possibilité de mettre en place ces vidéos-transmissions. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *