Les vœux du nouvel an : une tradition oubliée par les élus de Nogent-le-Rotrou ?

Adresser ses vœux à ses proches et à ses amis est une tradition pour de nombreux français. La Covid-19 a renforcé cette tradition, près de 9 français sur 10 ont souhaité adresser une bonne année à leurs proches*. 

A Nogent-le-Rotrou, la tradition semble être passée aux oubliettes pour nos élus… pas de vœux  du maire, pas de vœux de la municipalité. 

Dans un entretien avec l’hebdomadaire L’Action Républicaine paru le 19 janvier, Harold Huwart a bien présenté ses projets pour l’année 2021, mais pas ses vœux. 

À la question du journaliste : « Vous ne pourrez pas faire vos vœux cette année… », Harold Huwart l’aurait coupé, en affirmant : « J’ai eu l’occasion de dire bonne année à bon nombre d’habitants en ville ». (sic l’article de l’Action Républicaine). 

Cependant, « bon nombre » ne veut pas dire toutes les Nogentaises et tous les Nogentais.

D’autres maires ont innové pour présenter leurs vœux

Les restrictions liées à la Covid-19 ont entraîné l’annulation des traditionnelles cérémonies de vœux. Certaines municipalités ont su faire preuve d’innovation pour s’adresser à leurs habitants :

Préserver le lien de proximité entre les élus et les habitantes

Présenter ses vœux n’est certes pas un gage de réussite d’un élu dans l’exercice de son mandat.

Mais cela atteste, tout de même, du respect, de l’attention, de l’écoute portés aux habitants, de la volonté de proximité avec eux. 

A Nogent,  ni les élus de la majorité, ni les élus de l’opposition, n’ont cru utile de resserrer, à travers leurs vœux, le lien avec les habitants. 

Une occasion manquée, alors que la crise sanitaire que nous traversons, demande  de porter une très grande attention et un renforcement de ce lien républicain.

Les vœux de l’équipe du Forum

*Enquête Opinion Way du 29 Décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *