Le président de la Communauté de Communes du Perche est-il meilleur gestionnaire que le maire de Nogent- le-Rotrou ?

Faire les bons choix en matière de gestion des emprunts

Conseil municipal du 14 octobre 2020

Le président de la Communauté de Communes du Perche (Harold Huwart) est-il meilleur gestionnaire que le maire de Nogent- le-Rotrou (Harold Huwart) ?

C’est la question qui peut se poser à la lecture des décisions  prises par chacune des instances  à quelques semaines d’intervalle, concernant de nouveaux  emprunts.

CollectivitéDate de la délibération Objet de l’emprunt MontantDurée de l’emprunt TauxDurée de vie du bien financé
CDC DU PERCHE 28 septembre 2020Centre ophtalmique400 000 €12 ansFixe : 0.90 %Plus de 20 ans
VILLE DE NOGENT LE ROTROU14 octobre 2020Stade de foot283 000 € 40 ans Variable : taux de la caisse d’épargne + 0.5% (1.1 % à ce jour)
15 ans 

Sur la durée des emprunts

Tout gestionnaire, attentif à une saine gestion, sait que la durée de financement d’un bien doit être étroitement liée à sa durée de vie (voir l’article ci-après édité par la Banque Postale Collectivité).

Ce que sait le Président de la CDC, emprunt  sur 12 ans pour un équipement à longue durée de vie, le Maire de Nogent  l’ignore, emprunt de 40 ans pour un équipement d’une durée de vie de 15 ans.

Sur le taux d’intérêt

Obtenir le meilleur taux sans risque doit être une obligation de tout bon gestionnaire. Le Président de la CDC obtient un taux fixe de 0.90%, le Maire de Nogent adopte un taux variable de 1.1% ( pouvant augmenter dans le temps sur 40 ans) et donc porteur de risque.

La vraie question

On ne peut croire que ce que fait le Président de la CDC, le Maire de Nogent le Rotrou ne peut le faire. Questionné au cours du conseil municipal  par l’opposition sur la durée de 40 ans jugée excessive, le Maire répond que c’est le moyen d’avoir un taux bas.  

La preuve est apportée ici que le taux variable de  1.1 % n’est pas un taux bas puisque la CDC obtient, elle, un taux plus avantageux.

Alors pourquoi ce choix de 40 ans  ? Reporter la dette sur le long terme ? Difficultés à rembourser les emprunts déjà existants ? Les habitants de Nogent méritent une réponse claire sur ce sujet.


Le prêt à moyen et long terme : quelle durée et quel montant d’échéance ? 

Bien entendu, à montant égal, emprunter sur 15 ans engendre moins de frais financiers que recourir à un emprunt sur 30 ans. Mais le remboursement de l’emprunt étant plus « concentré », les échéances sont alors plus lourdes.

À taux identique, l’annuité d’un emprunt d’un million d’euros sur 30 ans est 45% plus faible que celle d’un emprunt de même montant sur 15 ans. En revanche, les frais financiers seront en contrepartie plus élevés.

La durée de l’emprunt souscrit doit être cohérente avec la durée de vie du bien financé. Celle-ci est bien entendu très variable : moins de 5 années pour du matériel informatique, et jusqu’à 15 années pour de la voirie et même 50 à 80 ans pour des réseaux d’eau. L’emprunt, lui, peut être octroyé sur une durée maximale de 30 années à la Banque Postale.

L’horizon du prêt doit bien sûr être mis en perspective avec le plafond d’échéance éventuellement déterminé par la collectivité. Question d’équilibre…

Source : www.labanquepostale.fr/collectivites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *