Notre contribution au débat sur la dette en Conseil Municipal

L’écho Républicain du 23 mars 2019 nous indique qu’un échange vigoureux a eu lieu lors du dernier Conseil Municipal sur la dette.

Article de l’Echo Républicain du 23 mars 2019

Nous souhaitons apporter notre contribution à ce débat en reprenant les deux points énoncés dans cet article.

1. « Plus on investit, plus on désendette la ville avec de nouvelles recettes”

Non, ce serait effectivement une bonne chose, mais il n’en est rien à Nogent-le-Rotrou :

Evolution de la dette et des recettes à Nogent

Cet extrait du site des impôts pour les collectivités locales nous indique qu’avec une dette qui a augmenté de 25% entre 2011 et 2017 (pour atteindre non pas 22 millions d’euros, mais 22,9 millions d’euros – soit près de 23 millions), les recettes ont baissé de 3%.

2. « La dette par habitant est malhonnête et n’est pas représentative »

Pourtant c’est le critère de comparaison retenu par les impôts pour comparer les finances locales. Mais faisons fi de ce point de détail et regardons la dette par foyer fiscal :

Dette par habitant et par foyer fiscal

Là aussi, en reprenant les données des Impôts, nous voyons bien qu’avec le critère de la dette par habitant ou celui de la dette par foyer fiscal, Nogent-le-Rotrou reste malheureusement en tête des villes d’Eure-et-Loir les plus endettées.

Pour compléter nous ajoutons ici un détail de l’endettement de Nogent-le-Rotrou et de la Communauté de Commune du Perche, avec la progression entre 2011 et 2017. Notre endettement est un souci majeur et il est de notre avis urgent de s’en préoccuper et de préparer un plan d’apurement de cette dette qui étouffe le fonctionnement de la commune

Evolution de l’endettement à Nogent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *