Jeunesse oubliée ? Mon constat, ma démarche pour y remédier

Mon constat, ma démarche pour y remédier

Salut à toutes et tous,

J’aimerais présenter un projet auquel j’ai pensé et qui a pour objectif de prouver que la jeunesse nogentaise (habitants ou usagers de 16 à 29 ans) est en capacité de réfléchir à son avenir, à ce qu’elle veut, mais surtout qu’elle est capable d’émettre un avis et de peser dans le mécanisme décisionnel de Nogent-Le-Rotrou.

Avant tout j’aimerais vous expliquer très brièvement comment je suis arrivé à ce constat. C’est très simple, depuis un certain temps je me rends compte que la municipalité de Nogent ne s’occupe clairement pas de sa jeunesse, autrement dit de nous. Cela se reflète à travers le peu d’événements, d’animations, de bars (ouverts tard le soir : uniquement la Casa Line’s) et j’en passe, bref comme on dit souvent : « il n’y a rien pour les jeunes », pourtant les moins de 30 ans représentent 30% de la population nogentaise.

Alors, nous sommes destinés à partir étudier dans une plus grande ville à la fin du lycée et à mon avis, nous ne serons pas très enchantés à l’idée de revenir les week-end, vacances etc. puisqu’il n’y a rien à faire.

Quant à la municipalité, force est de constater qu’elle nous oublie : parmi vous, qui peut me dire combien de fois il ou elle a été sollicité(e) sur des idées ou des projets pour nous, les jeunes ?

C’est pourquoi j’ai décidé de rejoindre le Forum Nogent Le Rotrou ; une association qui a pour objectif de construire le Nogent de demain avec l’ensemble des Nogentais, et avec l’intention de nous présenter aux élections municipales de Mars 2020, sans entrer dans une logique de partis mais en défendant les véritables intérêts des Nogentais. Au sein de cette association, par ma présence et mes convictions, je tente de promouvoir notre classe d’âge et prouver que nous aussi on a le droit de donner notre avis sur le Nogent de demain.

Et vous dans tout ça, vous devez vous demander pourquoi je vous raconte ceci ? Tout simplement parce que je ne peux pas et surtout je NE VEUX PAS porter toute la jeunesse nogentaise à moi seul, je ne peux pas me permettre de parler au nom de 30% de la population de Nogent. Alors je me suis dis : Pourquoi ne pas tenter de réunir quelques personnes de ma classe d’âge et une fois pour toute, montrer que l’on sait réfléchir et que nous ne sommes pas déconnectés de ce qu’il se passe autour de nous ?

Si vous êtes intéressés et, pourquoi pas, si vous avez l’envie de m’aider dans ce projet, je vous laisse me contacter (dm@nogent-le-rotrou.com). On peut en discuter si vous le souhaitez. Si vous avez également besoin de plus d’informations ou si vous avez des questions, je reste à votre disposition !

Je vous propose également de répondre à un rapide questionnaire sur la jeunesse à Nogent : huit.re/QuestionnaireNogentJeunes

Le fait de contribuer à ce projet n’implique pas le fait d’adhérer à l’association à laquelle je participe, mon objectif étant de réunir un maximum de jeunes intéressés par cette idée afin de faire valoir notre classe d’âge au sein de notre ville.

Je pense qu’il est grand temps qu’on en finisse avec ces préjugés que l’on nous attribue sans cesse, certes nous n’avons pas la maturité et l’expérience professionnelle mais c’est pas pour autant qu’on ne sait pas émettre un avis voire décider pour nous-même.

Dorian MARCHAND, 17 ans

Nogentais et élève de TES au lycée Rémi Belleau

dm@nogent-le-rotrou.com

Une réponse sur “Jeunesse oubliée ? Mon constat, ma démarche pour y remédier”

  1. Je rejoins cette idée. Il y a très peu d’activité et d’animation sur Nogent. Et les quelques activités ( par exemple le bowling) ferme à 2h du matin, le samedi.
    Je trouve ça intéressant que la jeunesse se fasse représenter. Il faut cependant être au courant de ce qui se dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *